FARANDOLE


FARANDOLE
FARANDOLE

FARANDOLE

Danse populaire provençale (farandoulo ), sur une mesure à 6/8, de tempo rapide comme la gigue, appartenant au genre des danses en file. Dans la farandole, danseurs et danseuses, alternés et en nombre illimité, se tiennent par la main et dessinent des figures variées: serpentin, arceaux, spirales ou cacalaus (escargot), sur des pas de côté sautés; ils obéissent au premier danseur, chef de file. Arles (d’où vient ledit «pas de farandole d’Arles») et Avignon en sont les deux foyers principaux; mais tout le midi de la France connaît la farandole. Elle peut être chantée, mais elle est ordinairement accompagnée, en Provence, de galoubets et de tambourins locaux. Une telle danse en file est connue en Europe et ailleurs; dans l’Antiquité grecque et crétoise («danse des grues» ou géranos ), elle était une danse de fertilité. Aussi Diouloufet (1816) et Mistral (1878) ont-ils voulu relier la farandole provençale à la civilisation grecque. Gounod (Mireille ), Bizet (L’Arlésienne ), Théodore Dubois (La Farandole ), Vincent d’Indy, Gabriel Pierné, Claude Delvincourt, Henri Casadesus et Darius Milhaud ont écrit des farandoles, avant tout pour évoquer l’atmosphère de la Provence.

farandole [ farɑ̃dɔl ] n. f.
• 1793; farandoule 1776; provenç. farandoulo
Danse provençale, sur un allegro à six-huit, exécutée par une file de danseurs qui se déplacent en sautant et se tenant par la main. Danser la farandole.
Danse analogue; cortège dansant. « Hortense en tête, la farandole se déroule à travers la longue enfilade des salons » (A. Daudet). Entrer dans la farandole.

farandole nom féminin (provençal farandoulo) Chaîne dansée provençale, conduite par des galoubets et des tambourins. Promenade de rythme rapide menée par des danseurs et des danseuses se tenant par la main. ● farandole (difficultés) nom féminin (provençal farandoulo) Orthographe Avec un seul l, à la différence de barcarolle.

farandole
n. f. Danse provençale dans laquelle danseurs et danseuses forment une chaîne en se tenant par la main.
Air de cette danse.

FARANDOLE, subst. fém.
A.— 1. Danse populaire provençale en forme de course rythmée sur un allégro à six-huit, exécutée par une file de danseurs et de danseuses alternés qui se tiennent par la main. Danser la farandole. Comme Miette passait, elle fut prise dans une immense farandole qui tournait sur la grand-place. Silvère la suivit (ZOLA, Fortune Rougon, 1871, p. 210). Les danses en lignes ininterrompues : la « farandole » (Provence), qui déroule la grâce de ses huit pas au son du « galoubet » et du « tambourin » (MENON, LECOTTÉ, Village Fr., t. 1, 1954, p. 103) :
1. Viens aux lumières, viens... D'abord, tous les ans, pour Saint-Éloi, tu me fais faire un tour de farandole. Cette année tu n'y as pas pensé. Allons, viens. J'ai envie de danser, moi...
A. DAUDET, Arlésienne, 1872, III, 5e tabl., 2, p. 430.
P. ext. Dans l'allure analogue, cortège dansant. Deux ou trois groupes dépêchaient en tumulte une farandole au son d'un méchant violon (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 397). Ainsi je comprends la farandole lente des Bretons, dans laquelle le rythme retenu des pieds est en quelque sorte compté par les mains (ALAIN, Propos, 1933, p. 1181). On pouvait rire et s'agiter sans contrainte. Farandoles, rondes, « chaises en musique », la danse devenait un jeu (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 164).
2. P. méton. Air sur lequel on danse la farandole. Jouer, chanter une farandole. Huit chevaliers l'escortent triomphalement, au son des tambours, des galoubets, des pétards et des farandoles (DÉVIGNE, Légend. de Fr., 1942, p. 19).
B.— P. métaph. ou au fig. (Quasi-)synon. danse (cf. ce mot B 1), ballet (cf. ce mot B). Mme Sand peut (...) faire sortir (...) d'un chiffre positif ou d'une farandole mystique, des beautés inattendues (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848p. 553). Cette ridicule farandole à laquelle se sont associés la Comédie-Française et le Ministère (GONCOURT, Journal, 1894, p. 626) :
2. Ils [mes rêves] nouaient et tortillaient autour de mon âme une farandole tourbillonnante et, dès lors, le temps s'arrêtait au milieu de l'éternité comme un navire paralytique sur une mer de sirop.
DUHAMEL, Confess. minuit, 1920, p. 84.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1776 farandoule (SCHMIDLIN, Catholicon ds Z. fr. Spr. Lit. t. 23, p. 27); 1793 farandole (Rapport de Lefébure, 11 août ds BRUNOT t. 10, p. 901, note 6). Empr. au prov. mod. farandoulo d'orig. incertaine; peut-être altération du prov. barandello, brandello « farandole » dér. de branda « remuer, branler », de même orig. que brandir, sous l'infl. de dér. occitans tels que flandina « cajoler », flandrina « lambiner », flandrin « fainéant » (FEW t. 15, 1, p. 252, note 14 et t. 15, 2, p. 96b; v. aussi COR.). Fréq. abs. littér. :59. Bbg. KOHLER (E.). Hist. d'un mot : farandole. In : [Mél. Hoepffner (E.)]. Paris, 1949, pp. 127-138. — ROSTAING (Ch.). Farandole = faire randole? Vie Lang. 1955, p. 397. — SAIN. Sources t. 2 1972 [1925] p. 324. — SAINT-GOR (C.). Petit lex. félibréen. Vie Lang. 1954, pp. 521-525.

farandole [faʀɑ̃dɔl] n. f.
ÉTYM. 1793; farandoule, 1776; provençal farandoulo, d'orig. incert.; p.-ê. altér. du provençal barandello, même sens, de branda « remuer, agiter », même rad. que brandir.
1 Danse populaire provençale, sorte de course rythmée sur un allégro à six-huit, exécutée par une file de danseurs se tenant par la main. || Farandole accompagnée par le fifre, le galoubet et le tambourin. || Danser la farandole.Danse analogue, cortège dansant (sans caractère régional marqué). || Noctambules qui dansent une farandole endiablée dans une boîte de nuit.
1 (…) dans les grandes farandoles du Midi, chaque bande de danseurs qui se forme donne la main à une autre, et la même danse emporte des populations entières.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., III, IV, t. II, p. 39.
2 La farandole pour finir le cotillon, le Midi à outrance, et zou ! (…) Mais comment cela se danse-t-il ? (…) Les mains s'attirent et se joignent, les salons se mêlent, cette fois. Bompard indique gravement « comme ceci, mesdemoiselles » en battant un entrechat; et, Hortense en tête, la farandole se déroule à travers la longue enfilade des salons, suivie de Valmajour jouant avec une gravité superbe, fier de son succès et des regards que lui vaut sa mâle et robuste tournure dans un costume original.
Alphonse Daudet, Numa Roumestan, IX, p. 185.
3 (…) des envolées de feuilles mortes dansant la farandole, sur le quai de marbre.
Loti, les Désenchantées, XLV.
Fig. || Une farandole endiablée, tourbillonnante de chiffres. Danse, sarabande.
2 Air sur lequel on danse la farandole.
DÉR. Farandoler.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Farandole — von Hans Thoma (1884). Die Farandole, von provenzalisch Farandoulo ist ein historischer provenzalischer Volkstanz im schnellen 6/8 Takt, bei dem ein offener Reigen, von einem Tänzer angeführt, verschiedene Figuren tanzt. Schon im 14. Jahrhundert… …   Deutsch Wikipedia

  • Farandole — de Hans Thoma (1884). La farandole est une danse traditionnelle française. Elle semble être une mutation de certaines danses médiévales aux pas de danse répétés, comme la caroles des XIIIe et XIVe siècles, les …   Wikipédia en Français

  • Farandole — Fa ran dole , n. [F. farandole, Pr. farandoulo.] A rapid dance in six eight time in which a large number join hands and dance in various figures, sometimes moving from room to room. It originated in Provence. I have pictured them dancing a sort… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Farandole —   [französisch], provenzalisch Farandoulo [ duːlo], ein schon im 14. Jahrhundert genannter und noch heute getanzter provenzalischer Kettenreigen in schnellem 6/8 Takt. Die Paare bewegen sich hinter einem Spieler mit Einhandflöte und Tamburin in… …   Universal-Lexikon

  • Farandole — (Farandoula), ein in der Provence gebräuchlicher, paarweise ausgeführter Tanz von fröhlichem Charakter und rascher Bewegung (6/8 Takt) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • farandole — [far′ən dōl΄] n. [Fr < Prov farandoulo] 1. a lively dance of S France, in 6/8 time, by a winding chain of dancers 2. the music for this dance …   English World dictionary

  • Farandole — The farandole is an open chain community dance popular in the County of Nice, France. The farandole bears similarities to the gavotte, jig, and tarantella. The carmagnole of the French Revolution is a derivative. Traditionally led by the abbat… …   Wikipedia

  • farandole — /far euhn dohl /; Fr. /fann rddahonn dawl /, n., pl. farandoles / dohlz /; Fr. / dawl /. 1. a lively dance, of Provençal origin, in which all the dancers join hands and execute various figures. 2. the music for this dance. [1860 65; < F < Pr… …   Universalium

  • farandole — noun Etymology: French farandole, from Occitan farandoulo Date: 1863 1. a lively Provençal dance in which men and women hold hands, form a chain, and follow a leader through a serpentine course 2. music in sextuple time for a farandole …   New Collegiate Dictionary

  • FARANDOLE — s. f. Sorte de danse provençale, de course cadencée, que plusieurs personnes exécutent en se tenant par la main. Danser une farandole. Dansons la farandole …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)